C’est le 16 septembre dernier que Raphaël Dinelli s’est envolé de la Roche-sur-Yon pour rejoindre Aix-en-Provence à bord de son avion hybride Eraole dans le cadre du raid Elektropostal. Quelques frayeurs causées par un atterrissage d’urgence sur une distance record de 22m mais avant tout un test grandeur nature réussi, notamment grâce aux batteries écologiques du fabricant français TYVA Energie. Retour sur un périple qui amorce le début d’une belle aventure : retracer le parcours aérien de l’Aéropostale en avion électrique.

RAPHAEL DINELLI, UN PILOTE PAS COMME LES AUTRES

Raphaël Dinelli n’en est pas à son coup d’essai en termes de sensations fortes. En effet, avant d’être pilote l’homme a parcouru le monde et les océans lors de courses légendaires : Vendée Globe, Route du Rhum, Solitaire du Figaro ou encore Transat Jacques Vabre. C’est dans les années 2000 qu’il se lance dans les airs avec la conception et le pilotage d’un avion électrique 100% propre : Eraole.

 

ERAOLE, UN AVION ÉLECTRIQUE HYBRIDE RÉVOLUTIONNAIRE

La volonté première était de révolutionner l’aviation du futur en réduisant drastiquement l’impact environnemental. Défi relevé pour Eraole « en associant la traction électrique à l’énergie solaire ainsi qu’un carburant issu d’algues marines. »

Ce qui fait la particularité de l’avion est sa transmission électrique unique à laquelle TYVA Energie a pu participer en équipant l’appareil de ses batteries lithium sur mesure TYVA Moduloo de première génération. La légèreté des batteries, leur modularité et leur caractère éco-responsable en font un élément clé de la chaîne de traction de l’avion électrique qui a permis notamment à l’aviateur de pouvoir continuer son vol du 16 septembre en mode dégradé pendant de précieuses minutes.

 

UN TEST GRANDEUR NATURE RÉUSSI

Le 16 septembre 2020, Raphaël Dinelli s’est envolé de la Roche-sur-Yon pour un vol de 8h qui devait rejoindre initialement Aix en Provence. Une météo changeante et une défaillance du Range Extender (apportant 80% de l’énergie aux batteries) ont contraint le pilote à effectuer un atterrissage d’urgence aux alentours de Montpellier.

C’est grâce aux panneaux solaires ainsi qu’à l’autonomie énergétique exceptionnelle des batteries lithium TYVA Energie que le pilote a pu continuer son vol en mode dégradé pendant 40 minutes, lui permettant ainsi d’envisager la meilleure issue. Outre l’autonomie permise par les batteries lithium, leurs nombreuses caractéristiques (résistance aux vibrations, système de ventilation performant, BMS permettant une sécurité optimale) ont garanti la sécurité du pilote et de l’avion malgré les conditions difficiles de fin de vol et d’atterrissage.

 

VERS DE NOUVEAUX HORIZONS

Eraole a représenté la France à la COP21 en 2015 et a pour ambition dans les prochaines années de suivre les traces de Charles Lindbergh en traversant l’Atlantique, du Bourget à New York sans escale et sans assistance en 2026. Le défi ultime ? Un tour du monde sans escale à l’horizon 2028 grâce à l’aéronef électrique.

Qu’à cela ne tienne ! Le pilote prépare déjà la suite « Tous les acquis d’Eraole vont nous permettre de progresser pour le lancement du projet d’Eraole 2. Avec une aventure extraordinaire, le premier tour du monde sans escales en vol électrique et l’intention de réaliser un transfert industriel de la technologie pour développer une gamme d’avion de deux à six places. »

TYVA Energie est fière de pouvoir accompagner Raphaël Dinelli dans ses aventures et partage pleinement son engagement écoresponsable, valeur charnière au cœur de toutes les batteries révolutionnaires de la marque ardéchoise. La mobilité électrique est un vrai défi que s’entend relever le fabricant de batteries Made in France en produisant des batteries lithium modulaires, écologiques et reconditionnables qui s’adaptent à toutes les applications (véhicules, bateaux, avions, engins de chantier, etc.) Les défis sont nombreux et innombrables pour réduire les impacts environnementaux.

Retrouvez les détails du projet Eraole sur le site www.eraole.com